Caractéristiques Techniques de La Pacific Coast

Transmission :

  • 5 vitesses
  • Finale par arbre
  • 4268 tr-min 105 km-h dans la 5ème vitesse
  • Embrayage à commande hydraulique
  • Changement de vitesse modèle 1-N-2-3-4-5

Suspension :

  • Fourche télescopique diamètre 41 millimètres, avec anti-plongée
  • Huile de fourche 375cc
  • Débattement 145 mm
  • Arrière, deux amortisseurs, un seul réglable à 4 positions
  • Débattement 130 mm

Freins :

  • Avant : double disques hydrauliques de 276 millimètres duels Hydrauliques à deux pistons juxtaposés.
  • Tambour Arrière de 180 mm

Divers :

  • Batterie 12v, 10ah MF sans entretien
  • Allumage électronique transistorisé digital
  • Alternateur 340 w
  • Démarreur Électrique
  • Phare H4 – 60/55W
  • Clignoteurs à retour automatique ou manuel

4 réflexions au sujet de « Caractéristiques Techniques de La Pacific Coast »

  1. Bonjour à tous et heureux de faire partie de votre forum.
    La PC je l’ai bien connue à sa sortie, je l’aimais bien sauf les couleurs en peu fade, mais je roulais déjà en BMW R90S que j’ai gardée 36 ans. Depuis 2001 je suis en Goldwing 1500 SE mais je commence à la trouver lourde pour mon gabarit (65 ans, 1,66 m).
    Aussi je m’intéresse à rechercher une petite GT car nous aimons cruiser tranquillement en duo avec ma bien-aimée depuis 45 ans. Pas beaucoup d’autres choix que la Deauville 700 si l’on veut des valises intégrées, un cardan et une protection.
    Finalement au travers de différents forums la PC 800 semble mieux correspondre à mes aspirations : selle basse, confort, couple, volume de la bagagerie, excellente protection, une sorte de mini Goldwing !
    À mon stade de recherche je ne vois que l’inconvénient de l’autonomie, 200 km environ pour garder une marge de sécurité.
    Mais ma plus grosse interrogation reste la fiabilité d’une machine de 30 ans de faible diffusion, les pièces d’usure, la disponibilité des pièces détachées et l’aptitude des concessions Honda à pouvoir encore l’entretenir.
    Pensez-vous qu’une PC de moins de 50.000 km bien révisée peut nous permettre d’effectuer 4 à 5000 km annuel en mode tourisme sans gros pépins pendant 10 ans, notre but étant de voyagersereinement.
    Quelles pièces d’usure faut-il s’attendre à devoir changer et leur coût.
    Le freinage est-il vraiment médiocre à ce point sachant que sur la Goldwing je le qualifie de bon ralentisseur.
    Je ne serais pas réticent à échanger ma très belle Goldwing bleue 1ère main à l’état collection (65.000 km) contre une très belle PC avec carte grise européenne.
    Dans l’attente de vos avis et expériences.
    Cordialement,
    Goldou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.