La Distribution Hydraulique …

Les constructeurs de motos faisant confiance au rattrapage du jeu aux soupapes sont peu nombreux.
L’antériorité revient à HD sur ses gros moteurs V2 à arbres à cames latéraux.
Kawasaki l’a utilisé aussi (750 custom V2)
Honda l’a utilisé sur tous les types de moteur :
V2 / 750 XLV de 1983 / VT 1100
GW 4 cylindres à plat GL 1200
GW 6 cylindres à plat GL 1500
CBX 650 4 cylindres en ligne
Pour la Pacific coast sur chaque cylindre : la distribution est assurée par un arbre à came en tête(simple ACT) entraîné par une chaîne silencieuse.
La tension de chaque chaîne est mécaniquement automatique (ressort).
Les chaînes sont disposées :
– à droite pour le cylindre arrière
– à gauche pour le cylindre avant
L’entraînement se fait sur chaque queue de vilebrequin.
Compte tenu de cette disposition, les culasses et les cylindres ne diffèrent que par l’emplacement des tendeurs de chaîne de distribution.

Les avantages du rattrapage du jeu aux soupapes sont :
1/ absence totale d’entretien (indéréglable)
2/ silence de fonctionnement
3/ constance du diagramme de distribution
4/ constance des performances
5/ fiabilité
6/ économique
Les défauts sont :
1/ le prix
2/ absence totale d’entretien pour le concessionnaire (absent sur GW 1800)
Ce système mis au point par Honda dès 1983 est baptisé HVA (hydraulic valve ajuster) est composé de :
– 6 poussoirs pour un Vtwin à 3 soupapes ( 3 par culasse/par culbuteur)
– une pression d’huile (celle du moteur)

 

Hervé BOUSQUET

Laisser un commentaire